Mélancolie – Bonsoir !

Beginning… And the end.

Bon, bon, bon, je crois qu’il n’y a rien de plus banal que de commencer son blog, par une petite introduction de soi-même. A vrai dire je ne sais absolument dans quelle branche je vais me lancer : mode, food, critique de games, conseils de filles… (Oui, pour celles qui pleurent dans leur oreiller et mangent de la glace devant Notebook, ha ha ha.) Je rigole rohhh, sarcasme bonsoir !

(Je me lance…) :

Sinon plus sérieusement, aujourd’hui malgré le beau temps qu’il faisait, journée moyenne, digne d’un 6/10. Enfin pas tout à fait puisque j’ai réussi à envoyer ch*er mon ex (On est passé à un bon 7,5/10.), avec qui j’ai passé deux années, (Moi 1:0 ex.) : « Hey, hey ! Dans ta gueule c*nnard ! « . Désolée, mais j’avais besoin d’extérioriser. Pour la petite histoire, au fait non. Plutôt un conseil, jamais, Ô grand jamais ne faites la même connerie que moi. N’essayez pas de vous remettre avec votre ex(e). CELA SERT STRICTEMENT A RIEN. Pourquoi ? Me diriez vous. Bon, ok, il y a des cas lorsque ça fonctionne, mais dans les 3/4 restants non, voir plus … Mais le choix vous appartient.

Les gens changent dans une relation. Ce qui est normal, vous apprenez, vous vous découvrez, vous vous habituez l’un à l’autre mais vous évoluez aussi. C’est un point positif, puisqu’en quelques sortes vous grandissez. (Mais dans le couple il y aura toujours un qui « grandira » plus vite, puisque le passé nous a façonné tous de manière différente. Certains sont plus fort mentalement que d’autres et inversement.)

 Je compare toujours une relation avec un marathon. Vous courrez ensemble côte à côte.  Puis à un moment, l’un de vous deux commence à se fatiguer pour « x » raisons et ralentit sa cadence. Et de cette façon, au lieu d’avancer, vous avez l’impression de reculer. (C’est à ce moment que des petites tensions apparaissent, dû en partie à l’incompréhension et au manque de dialogue). Alors imaginez vous, la personne est bien devant et vous essayez de la rattraper.  Ou alors vous vous mettez d’accord pour avoir le même rythme. Et vous continuez ainsi un certain temps. Mais comme je l’ai déjà dit on est différent (Un peu trop dans mon cas…) et la personne avec qui vous êtes, reprendra sa cadence puisque ça fait partie de sa nature. Elle atteindra le finish avant ou elle s’égarera totalement du chemin en vous laissant seul(e). Et à ce moment là arrive la solitude. (Ne vous mettez pas à fuir la solitude. Ohhh, vous savez très bien de quoi je parle.)  Vous commencez à vous poser des questions : « Mais qu’est ce qui se passe ? Pourquoi suis-je seul(e) ? Pourquoi  cela est arrivée ? etc … » Ça ressemble à un point de côté, mais vous devez continuer à « courir », certes cela fait mal et je vous comprends tout à fait. Mais vous courrez et vous avancez à votre manière ! Et c’est ça qui est très important, pour VOUS, pas pour votre ex ! 

Pour revenir à ma petite histoire d’aujourd’hui. Jules veux courir à mes côtés, again (Il veut faire son come-back dans ma vie). Mais bon, je sais déjà comment ce marathon va se dérouler, vous le savez aussi malheureusement. Et je ne me pose plus la question : « Pourquoi cette personne veut recommencer une relation avec moi ? » Tout simplement, parce que je connais ses buts, ses capacités et sa finalité… La personne n’est pas mauvaise en soi, mais je connais ses « limites ». Et même s’il y a une possibilité que ça remarche. Aujourd’hui j’ai des nouvelles attentes, je veux quelqu’un de nouveau avec qui je pourrai courir sans avoir un « point de côté » et découvrir un nouveau chemin/parcours !

End.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s